Accueil / Communique / Abdoul Mbaye s’érige en bouclier contre le partage des terres de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor

Abdoul Mbaye s’érige en bouclier contre le partage des terres de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor

L’ancien premier ministre et ses camarades de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) prennent acte de l’ouverture de l’AIBD même s’ils regrettent «la précipitation observée».

Toutefois, le Conseil national (CN) de l’ACT met en garde contre tout partage d’hyène des terres de l’ancien aéroport, militarisé depuis le transfert. Dans un communiqué, Abdoul MBAYE et Cie estiment qu’il y a eu un précédent et ne voudraient pas que la même situation se reproduise.

«Le CN retient la nécessité de procéder lors de la mise en activité de toute infrastructure sur le territoire national à un audit portant sur le respect des dispositions contractuelles par les parties prenantes et sur la justification de son coût final. En ce qui concerne l’ancien aéroport Léopold Sédar Senghor, le CN a tenu à attirer l’attention des autorités et du régime sur l’impérieuse nécessité de ne pas procéder à une distribution de tout ou partie de son terrain d’assiette comme ce fut le cas de l’espace foncier de la Foire de Dakar où de nombreux autres au Sénégal. La préservation de la paix sociale sur l’ensemble de la presqu’île en dépendrait», note le communiqué.

Regarder aussi

la candidature de Mr Bemba définitivement invalidée en RDC

Après plus de onze ans d’absence, il était revenu au pays avec de grandes ambitions …

Laisser un commentaire