Accueil / Politique / Aboubacar Sadikh Bèye: « Notre priorité, c’est de faire du PAD un port de fluide et non de stockage »

Aboubacar Sadikh Bèye: « Notre priorité, c’est de faire du PAD un port de fluide et non de stockage »

Le directeur général du Port autonome de Dakar (PAD) Ababacar Sédikh Béye a procédé hier, mardi 19 décembre, à la réception d’un espace de 5 hectares destiné au transport de conteneurs. A cette occasion, il déclare que son ambition, c’est de faire du PAD un port fluide et non de stockage. «Notre priorité numéro 1, c’est la décongestion c’est-à-dire faire du PAD un port de fluide et non de stockage». Ces propos sont du nouveau directeur général (DG) du Port autonome de Dakar (PAD), Ababacar Sédikh Béye, qui s’exprimait hier, mardi 19 décembre, lors de la cérémonie de réception de l’espace dédié aux transporteurs pour réduire la congestion du PAD.

«Notre travail est d’améliorer la compétitivité du port et d’attirer beaucoup plus de trafic et de gagner sur le corridor malien et sur tous les autres pays de la sous région. Nous voulons que le port de Dakar soit le hub, le meilleur port le plus compétitif en 2021. D’ici le mois de janvier, nous allons présenter notre feuille de route en relation avec toutes les entreprises qui s’activent au niveau du port et tous les armateurs et…», a-t-il fait part.

Par ailleurs, il trouve que ce terrain de 5 hectares attribué aux entreprises agréées pour le transport et la livraison de conteneurs va permettre à ces sociétés de travailler dans les meilleures conditions possibles. «Il fallait mettre les transporteurs agréés dans des conditions de travail idoines. Ils ont travaillé pendant plusieurs mois dans des conditions très difficiles. Notre rôle est (celui) de facilitateur puisque c’est l’essence même du PSE (Plans Sénégal émergent) du fait que c’est le privé qui génère de la richesse et crée de l’emploi», indique le DG du PAD selon qui ce cadre de travail va permettre à ces transporteurs qui sont des entreprises de pouvoir grandir et de recruter beaucoup de jeunes sénégalais.

De son coté, Mbaye Mbengue, président des entreprises agrées pour le transport et la livraison des conteneurs, s’est réjoui de l’acquisition de ce terrain et a profité de cette occasion pour lever le mot d’ordre de grève au nom du Collectif des entreprises agréées pour le transport et la livraison des centenaires.

Regarder aussi

En Tunisie, le chef de l’Etat lance la bataille pour l’égalité dans l’héritage

Ils, elles, avaient promis de se dresser à nouveau contre « l’obscurantisme ». Lundi 13 août, à l’heure où la …

Laisser un commentaire