Accueil / A la une / Attaque de Boffa : Le chef de l’Etat décrète un deuil national de deux jours

Attaque de Boffa : Le chef de l’Etat décrète un deuil national de deux jours

Le Président de la République a décrété un deuil national de deux (2) jours, à compter du lundi 8 janvier 2018, pour honorer la mémoire des victimes de l’attaque armée survenue, le 6 janvier 2018, dans l’arrondissement de Niaguis, Département de Ziguinchor.

Pendant cette période, le drapeau national est en berne et des minutes de silence sont observées durant toutes les cérémonies officielles.

Les rassemblements et autres cérémonies de réjouissance sont interdits sur l’étendue du territoire national.

Les rassemblements et autres cérémonies de réjouissance sont interdits sur l’étendue du territoire national, ajoute le texte.
Treize personnes, dont trois de nationalité bissau-guinéennes, ont été tuées samedi dans la forêt classée de Boffa Baillote dans la zone de Borofaye, à la périphérie de la ville de Ziguinchor. Six personnes, blessées dans l’attaque ont été admises à l’hôpital régional de Ziguinchor.
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a conduit dimanche une délégation pour venir au chevet des blessés et présenter les ‘’condoléances de la Nation aux familles des victimes’’.

Regarder aussi

La France rend 26 œuvres d’art au Bénin

Emmanuel Macron a décidé de restituer « sans tarder » 26 œuvres réclamées par les …

Laisser un commentaire