Accueil / Société / Justice / Cheikh Tidiane Gadio obtient une chance de se tirer d’affaire

Cheikh Tidiane Gadio obtient une chance de se tirer d’affaire

Cheikh Tidiane Gadio est-il en passe de se tirer d’affaire pour ce qui concerne ses déboires judiciaire aux Etats-Unis ? En tout cas, la justice américaine a annoncé être en « pourparlers de règlement » avec les avocats de l’ancien ministre des affaires étrangères du Sénégal. Il s’agit là des premières bonnes nouvelles depuis son arrestation le 17 novembre dernier.

Son face à face avec le juge reporté, c’est finalement le présumé complice de l’ex ministre sénégalais qui a fait face aux juges américaine.

Devant la barre du tribunal, l’ancien fonctionnaire du gouvernement de Hong Kong, Chi Ping Patrick Ho, arrêté en même temps que Cheikh Tidiane Gadio, a plaidé non coupable.

Selon le journal « Les Échos », Chi Ping Patrick Ho a aussi déclaré ne pas avoir directement traité avec le gouvernement du Tchad. Il annonce, en effet, avoir acquis un investissement auprès de l’entreprise chinoise China Petroleum Corp, sans traiter directement avec le gouvernement tchadien.

Des déclarations annihilent les accusations de la justice américaine, puis que celle-ci reproche à Cheikh Tidiane Gadio d’avoir joué un rôle d’intermédiaire entre Idriss Deby et Chi Ping Patrick Ho.

«Si les Chinois n’ont pas traité avec le Président Deby, comment voudrait-on que Gadio puisse jouer un quelconque rôle dans cette affaire», soutiennent des proches de l’ancien ministre d’État.

Une autre bonne nouvelle pour l’ancien chef de la diplomatie : l’ouverture de « pourparlers de règlement » entre son avocat de, Sean Hecker et le procureur et le procureur américain.

Toutefois, le procureur américain, dans sa plaidoirie ce lundi, a indiqué que « Ho a fait verser à la compagnie pétrolière un pot-de-vin de 2 milliards de dollars au président du Tchad en 2015 en échange de droits pétroliers exclusifs dans ce pays ».

Il a ainsi noté que « c’est Gadio qui a créé la connexion entre Chi Ping P. Ho et le président tchadien et il a reçu 400.000 dollars de Ho pour son aide ».

Pour mémoire, l’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégala été arrêté le 17 novembre dernier à New York pour une sombre affaire de corruption et de blanchiment d’argent.

Le député à l’assemblée nationale aurait aidé le Chinois à corrompre d’éminentes personnalités dont le Chef de l’État Tchadien et le ministre des Affaires Étrangères de l’Ouganda.

Regarder aussi

Meurtre de Fallou Séne : Le Forum du Justiciable compte saisir les juridictions internationales

L’affaire Fallou Sène, tué par balle lors de manifestations à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, …

Laisser un commentaire