Accueil / A la une / Le cri de cœur du président de l’UMS :  » Notre systéme judiciaire comporte de serieuses insuffisances »

Le cri de cœur du président de l’UMS :  » Notre systéme judiciaire comporte de serieuses insuffisances »

Le président de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS) a décidé de faire de l’indépendance de la justice une de ses priorités. Mieux, Souleymane Teliko cherche les moyens pour faire de cette indépendance une réalité.

Dans un entretien avec L’Observateur, le président de l’Union de magistrats du Sénégal a décidé de faire de l’indépendance de la justice une de ses priorités. Ainsi, il n’a pas manqué de dénoncer les siège du Président de la République et du ministre de la justice au Conseil Supérieur de la Magistrature. Le magistrat affirme que le poids du ministre de la justice est très pesant dans les affectations des magistrats puisque plus de 90 des propositions d’affectation du ministre passent. Téliko est conscient que la justice est confrontée à plusieurs difficultés et qu’elle comporte de sérieuses insuffisances que seules de profondes réformes peuvent corriger.

 

 

Regarder aussi

La France rend 26 œuvres d’art au Bénin

Emmanuel Macron a décidé de restituer « sans tarder » 26 œuvres réclamées par les …

Laisser un commentaire