Accueil / International / Erdogan appelle à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

Erdogan appelle à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

Le président turc a exhorté mercredi la communauté internationale à reconnaître Jérusalem-Est comme la « capitale de la Palestine ». Le leader palestinien Mahmoud Abbas a estimé de son côté qu’il n’y aurait « ni paix, ni stabilité » sans cela.

Les propos de Donald Trum sur Jerusalem comme capitale d’Israël ne sont pas restés sans réponse. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exhorté mercredi 13 décembre la communauté internationale à reconnaître Jérusalem-Est comme la « capitale de la Palestine », le leader palestinien Mahmoud Abbas estimant qu’il n’y aurait « ni paix, ni stabilité » sans cela. « J’invite les pays qui défendent le droit international et la justice à reconnaître Jérusalem occupée comme capitale de la Palestine », a déclaré le chef de l’État turc lors de l’ouverture d’un sommet extraordinaire de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à Istanbul.

Lors de cette réunion consacrée au statut de Jérusalem, Erdogan, ardent défenseur de la cause palestinienne, a en outre qualifié l’État hébreu d' »État d’occupation » et d' »État terroriste ».

Trump a « offert Jérusalem comme cadeau [au] mouvement sioniste, comme s’il lui offrait une […] ville américaine », a estimé pour sa part Mahmoud Abbas dans un discours d’une rare véhémence, lors de l’ouverture du sommet. Par conséquent, « nous n’acceptons aucun rôle des Etats-Unis » dans le processus de paix, a poursuivi le président palestinien, estimant que Washington était « partial ».

La mesure américaine a provoqué des manifestations dans plusieurs pays du Proche-Orient et le monde musulman et des violences dans les Territoires palestiniens et à Jérusalem. Quatre Palestiniens ont été tués et des centaines blessés depuis jeudi.

France24

Regarder aussi

Etats-Unis : une immigrée sans papiers fait le ménage pour Donald Trump

« Nous nous mettons en quatre pour satisfaire tous ces besoins et nous devons supporter qu’il …

Laisser un commentaire