Accueil / International / Les Etats-Unis mettent fin à la neutralité du Net

Les Etats-Unis mettent fin à la neutralité du Net

La Commission fédérale des communications américaine a abrogé, jeudi, le principe de la neutralité du Net, édicté en 2015 par l’administration Obama pour garantir un traitement égal des flux de données par les opérateurs.

Accusé de « freiner l’investissement et l’innovation », le principe de « neutralité du Net » a été enterré, jeudi 14 décembre, par le régulateur américain des communications. Une décision qui attise les craintes d’un « Internet à deux vitesses ».   

La  Commission fédérale des communications (FCC), l’organisme public qui régule le secteur des télécommunications aux      Etats-Unis, revient ainsi sur une réglementation passée en 2015 à l’instigation de l’administration Obama, obligeant les fournisseurs d’accès Internet (FAI) à traiter de la même manière les contenus passant dans leurs « tuyaux ».

Désormais, la FCC les autorise théoriquement à moduler la vitesse de débit Internet à leur guise : les tenants de la « neutralité » craignent donc que ces opérateurs ne fassent payer plus cher pour un débit plus rapide, ou bloquent certains services leur faisant concurrence, comme la vidéo à la demande, la téléphonie par Internet ou les moteurs de recherche. Avec cette décision, « nous restaurons la liberté d’Internet « et »nous aidons les consommateurs et la concurrence », a assuré, jeudi, le président de la FCC Ajit Pai, nommé par le président républicain Donald Trump. Cette décision « ne va pas tuer la démocratie » ni signifier « la fin d’Internet, tel que nous le connaissons », a-t-il ajouté, faisant allusion aux arguments des tenants de la neutralité.

Regarder aussi

Etats-Unis : une immigrée sans papiers fait le ménage pour Donald Trump

« Nous nous mettons en quatre pour satisfaire tous ces besoins et nous devons supporter qu’il …

Laisser un commentaire