Accueil / Culture / La France rend un dernier hommage à Johnny Halliday

La France rend un dernier hommage à Johnny Halliday

Sur les Champs-Elysées, à Paris, les fans de Johnny Hallyday se sont rassemblés pour un dernier hommage à leur idole. A la mi-journée ce samedi, le cortège funéraire de la star a descendu l’avenue parisienne, en direction de l’église de la Madeleine, où se tient une cérémonie religieuse en présence d’Emmanuel Macron. Dès la nuit de vendredi 8 à samedi 9 décembre, les fans ont commencé à se rassembler derrière des barrières et sur les Champs-Elysées, pour attendre les célébrations. 1 500 policiers et gendarmes sont également mobilisés, pour éviter tout débordement.

A l’église de la Madeleine, la cérémonie religieuse en hommage à Johnny Hallyday a débuté à 13h10, dans le recueillement. Les personnalités politiques présentes occupent les premiers rangs et devant l’église, la foule rassemblée se tient silencieuse. A l’intérieur, les proches proches du disparu prennent la parole, les uns après les autres. Philippe Labro, écrivain et parolier du chanteur (il lui a notamment écrit Oh, ma jolie Sarah ou encore Cadilla man), ouvre le ban.

Avant que la cérémonie funéraire ne commence, le président de la République a pris la parole, debout devant les marches. «Il fallait que vous soyez là pour Johnny parce que Johnny était là pour vous», a lancé le président de la République, qui imagine ce qu’aurait pu être la réaction du chanteur face à cette cérémonie, avant de revenir sur sa carrière. « Johnny était beaucoup plus qu’un chanteur. C’était la vie. La vie dans ce qu’elle a de plus souverain, de plus généreux ». Il a également qualifié le défunt de « destin français » et de « part de la France ».

Un cortège gigantesque sur les Champs-Elysées

Parti du Mont Valérien en fin de matinée en direction de l’Arc de triomphe et des Champs-Elysées, le convoi funéraire avait pris la direction de la place de la Concorde avant de traverser les Champs-Elysées, encadré par 700 motards, bikers et cortège officiel de policiers.

Sur place, la foule patientait. Certains, guitare à la main, ont joué les tubes du chanteur populaire, repris en choeur par d’autres, attendant de voir passer le corbillard aux vitres transparentes qui transportait le cerceuil de couleur crème du défunt jusqu’à l’église de la Madeleine où se tient la cérémonie religieuse.

Tout au long des trois kilomètres qui relient les Champs-Elysées à l’Eglise de la Madeleine, plusieurs milliers de personnes se sont pressées contre les barrières pour commémorer leur idole. Certains étaient là depuis vendredi soir et la Protection civile a procédé à des distributions de couvertures.

Des Rennais, partis à 2h30 du matin de chez eux pour être à 8h à Paris, racontent à RFI être venus « rendre un dernier hommage à [leur] Johnny national ». Un chanteur qui les a « accompagné dans les moments heureux, malheureux, les peines et les joies ». Une femme de Villejuif, pour qui Johnny représente sa « jeunesse » n’imaginait pas ne pas venir aujourd’hui. Venue avec son mari, elle est « très émue ».

Regarder aussi

Lancement du Tome 1 de l’ouvrage « Conviction républicaine » du Président Macky Sall, ce jeudi

Le symposium de lancement du Tome 1 de la série « Conviction républicaine » sur le président …

Laisser un commentaire