Accueil / Uncategorized / Incendie au Parc Lambaye : Des dégâts estimés à des centaines de millions de FCfa

Incendie au Parc Lambaye : Des dégâts estimés à des centaines de millions de FCfa

Un incendie très violent s’est déclaré, hier, au Parc Lambaye de Pikine, occasionnant des dégâts matériels estimés à des centaines de millions de FCfa. Pour l’heure, impossible de déterminer avec exactitude la cause de l’incendie même si certains évoquent la probabilité d’un court-circuit. Cet énième incendie du Parc Lambaye n’a cependant pas fait de perte en vie humaine, mais il remet au goût du jour la lancinante question liée à l’occupation anarchique dans les villes.

Pour les commerçants interrogés, le feu s’est déclaré vers 3 heures et quelques, du côté des machines à cire. Cependant, les responsables de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers disent avoir a été alertés à 5 heures 44 minutes. En effet, le Parc Lambaye de Pikine fait face à des problèmes d’encombrement avec des allées très étroites et des installations électriques anarchiques et ne dispose d’aucune bouche d’incendie pouvant permettre de faciliter les interventions des secouristes en cas de danger. C’est la raison pour laquelle, le feu s’est vite propagé avec une violence inouïe qu’il a fallu que les soldats du feu fassent des pieds et des mains pour arriver à éteindre les flammes qui, dans leur furie, ont calciné une importante quantité de marchandises composées de bois et d’objets divers, y compris une vingtaine de camions de ramassage d’ordures. Mor Ndiaye fait partie des commerçants ayant subi un lourd préjudice dans cet incendie. « J’ai trois magasins réduits en flammes. Je suis déboussolé. C’est vers 3 heures et quelques que j’ai été informé que le parc est en train d’être ravagé par un incendie. Chacun de mes trois magasins renfermait du bois dont la valeur est estimée à 20 millions de FCfa », a témoigné ce commerçant qui, tout comme d’autres occupants du parc, regardaient avec impuissance les flammes dévorer leurs avoirs malgré les efforts gigantesques que les sapeurs-pompiers étaient en train de déployer. Même si le préjudice global n’est pas encore évalué, de nombreux commerçants du parc se sont dit convaincus qu’il va dépasser des centaines de millions. Les soldats du feu ont finalement bénéficié de l’appui de leurs collègues français venus leur prêter main-forte.

Regarder aussi

Revue de presse Ahmed Aidara du 10 Juillet 2018

Laisser un commentaire