Accueil / International / Jérusalem: les Etats-Unis condamnés à l’ONU malgré les menaces de Trump

Jérusalem: les Etats-Unis condamnés à l’ONU malgré les menaces de Trump

Les Etats-Unis ont essuyé aujourd’hui à l’Assemblée générale de l’ONU une large condamnation de leur reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, après avoir multiplié les menaces financières contre les pays opposés à leur position.

Malgré sa défaite, Washington estime avoir limité la casse: l’ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley, qui avait promis de « noter les noms » des pays qui voteraient une résolution condamnant la décision de Donald Trump sur Jérusalem, a remercié jeudi sur Twitter, liste à l’appui, les 65 Etats qui, à ses yeux, « n’ont pas cédé aux méthodes irresponsables de l’ONU » en choisissant le vote contre ou l’abstention.

Sur les 193 pays membres de l’ONU, 128 ont voté en faveur de cette résolution non contraignante, dont de nombreux alliés de Washington comme la France et le Royaume-Uni.Neuf ont voté contre, parmi lesquels bien entendu les Etats-Unis et Israël qui ont fait savoir que le texte ne changerait rien dans les faits.Washington avait multiplié menaces et pressions, à la stupéfaction de nombre de diplomates onusiens.Signe que ces avertissements ont pesé? Trente-cinq Etats, dont le Canada, le Mexique, la Pologne ou la Hongrie, se sont abstenus et 21 n’ont pas pris part au scrutin.

Regarder aussi

Etats-Unis : une immigrée sans papiers fait le ménage pour Donald Trump

« Nous nous mettons en quatre pour satisfaire tous ces besoins et nous devons supporter qu’il …

Laisser un commentaire