Accueil / A la une / L’opposition boycotte le vote du budget 2018

L’opposition boycotte le vote du budget 2018

Le groupe parlementaire « Liberté et démocratie » décide de boycotter le marathon pour le vote du budget 2018 qui s’ouvre ce  samedi. Face à la presse, Me Madické Niang a expliqué les raisons de ce boycott.

Selon seneweb, l’avocat a évoqué en long et en large la bourse de sécurité familiale qui a vu le nombre de familles bénéficiaires presque doubler, en passant de 250.000 à 400.000 ménages pour 2019. «C’est de la pure politique politicienne. C’est une manière d’acheter la voix des bénéficiaires. Ils ont donné comme raison que 2018 est une année sociale. Cela veut tout simplement dire qu’ils n’ont jamais pensé au social depuis le début», regrette Madické Niang.

L’autre raison évoquée pour justifier le boycott, selon nos confrères c’est la croissance dont on dit qu’il est de 6%. «Cette croissance ne se fait pas sentir au sein de notre jeunesse. Le chômage a plus que doublé. Les investissements brandit ça et là ne sont que le fruit de la dette récoltée. Une dette inquiétante que les Sénégalais payeront des années. Elle est de 6420 milliards actuellement», déclare Me Niang, qui ne comprend pas «les dépenses exponentielles» qui se font au palais. Me Madické Niang estime que cette dépense a aussi plus que doublée par rapport au règne de Wade.

Me Madické Niang selon toujours seneweb,  conclut que «ce budget 2018 est pour réélire Macky Sall en 2019. La bourse familiale n’est qu’un moyen de chantage pour les familles bénéficiaires. Car comme lors des législatives de 2017, toutes les familles bénéficiaires seront contraintes de voter pour Macky Sall en 2019».

Pour toutes ces raisons, dit-il, leur groupe parlementaire a décidé de boycotter le marathon budgétaire.

Regarder aussi

La France rend 26 œuvres d’art au Bénin

Emmanuel Macron a décidé de restituer « sans tarder » 26 œuvres réclamées par les …

Laisser un commentaire