Accueil / A la une / Mauvais traitement des opposants par le régime : Idrissa Seck prend la défense de Wade et Khalifa Sall

Mauvais traitement des opposants par le régime : Idrissa Seck prend la défense de Wade et Khalifa Sall

Lors de sa visite à Porokhane pour le Magal dédié à Sokhna Diarra Bousso, mère de Serigne Touba, Idrissa Seck a décoché quelques flèches en direction du chef de l’État. Évoquant l’affaire Khalifa Sall, le président de Rewmi a fait un glissement pour s’indigner du «traitement» que Macky Sall aurait infligé à Abdoulaye Wade.

«Un tel comportement visant à détruire des leaders politiques qui auraient pu servir le pays, le continent, est inacceptable, peste l’ancien Premier ministre. Si vous prenez le cas d’Abdoulaye Wade, aujourd’hui l’Afrique et le Sénégal sont privés de son talent diplomatique, de son envergure et de toute sa flamboyance. Ni l’Union africaine ni la Cedeao ni l’Uemoa ni l’Onu ne font appel à lui, du seul fait du traitement que lui réserve Macky Sall.»

Même tarif, selon Idy, pour Khalifa Sall, «un maire qui est connu par tous les maires du monde, en particulier par les maires francophones». «À moment où la coopération décentralisée est un pilier essentiel de la diplomatie, on l’écrase, on prive l’ensemble des communes et même la capitale de son apport», s’insurge le président du Conseil départemental de Thiès.

Regarder aussi

Parrainage : modification du code électoral, lundi

Les députés sont convoqués en séance plénière lundi à 10h pour examiner le projet de …

Laisser un commentaire