Accueil / A la une / Muslim ban : le décret anti-migration de Trump validé par la Cour suprême américaine

Muslim ban : le décret anti-migration de Trump validé par la Cour suprême américaine

La Cour suprême des États-Unis a donné son feu vert à l’application intégrale du décret du président Trump qui vise à interdire l’entrée sur le territoire des ressortissants de six pays, dont la population est majoritairement musulmane.

 Le décret anti-immigration du président Donal Trump a été remis en vigueur par la Cour suprême des États-Unis, lundi 4 décembre. Le texte vise à interdire l’entrée sur le territoire américain des ressortissants de six pays, dont la population est majoritairement de confession musulmane.

La troisième version de ce décret très controversé avait été suspendue par un juge de Hawaï, estimant que le texte peinait à démontrer en quoi l’entrée autorisée à plus de 150 millions de ressortissants étrangers des pays visés « nuirait aux intérêts des Etats-Unis ».

Ce décret sur l’immigration vise les ressortissants du Tchad, d’Iran, de Libye, de Syrie, du Yémen et de Somalie.

Regarder aussi

Les Etats unis dénoncent les « comportements prédateurs » de Moscou et Pékin en Afrique

Les Etats-Unis veulent contrer les « comportements prédateurs » de Pékin et Moscou en Afrique, …

Laisser un commentaire