Accueil / International / Nouvel an : Emmanuel Macron appelle à la « renaissance française »

Nouvel an : Emmanuel Macron appelle à la « renaissance française »

Emmanuel Macron présentait pour la première fois ses vœux aux Français dimanche 31 décembre. Il a notamment redit son engagement « d’apporter un toit » à tous et a appelé à une « renaissance française ».

Pour la première fois depuis son élection,Emmanuel Macron présentait ses vœux aux Français dimanche 31 décembre. Il a notamment délivré un message de solidarité et a redit son engagement « d’apporter un toit » à « toutes celles et ceux qui sont aujourd’hui sans-abri ».

« Il y a encore des situations qui ne sont pas acceptables (…) Nous continuerons l’effort indispensable pour réussir à pleinement respecter l’engagement que j’ai moi-même pris devant vous », a poursuivi le chef de l’État, assurant de (sa) « détermination entière ».

Il a par ailleurs réclamé le soutien des citoyens européens pour retrouver « l’ambition européenne » et « dessiner un grand projet » pour l’Europe. « Mes chers concitoyens européens, 2018 est une année toute particulière et j’aurai besoin cette année de vous », a-t-il déclaré, appelant à ne céder « ni aux nationalistes, ni aux sceptiques ».

« Les transformations profondes se poursuivront en 2018 »

Emmanuel Macron a assuré vouloir poursuivre les réformes déjà engagées : les « transformations profondes se poursuivront avec la même force en 2018 », a-t-il commenté, ajoutant qu’il n’arrêtera « pas d’agir » malgré les voix « discordantes ».

Il faut, selon lui, « miser sur le travail, au cœur de notre société » car « c’est par le travail que notre nation sera plus forte ».

La France a « besoin du travail et je le défendrai sans relâche », a insisté le chef de l’État, l’objectif étant que chacun puisse « gagner davantage, en formant ceux qui sont au chômage », en développant les compétences et l’apprentissage des jeunes. Il a aussi pointé l’importance de « la formation tout au long de la vie pour faire face aux grands changements ».

« Je crois dans la réussite, les succès. Mais que sont ces succès si ce ne sont que ceux de quelques-uns?  » a-t-il questionné, mettant en avant la nécessité d’un projet social et du partage de la réussite.

Une « ligne d »humanité et d’efficacité » concernant l’immigration

Concernant l’immigration, le président de la République a défendu une « ligne d »humanité et d’efficacité », alors que le projet de loi en préparation sur le droit d’asile est l’objet de critiques.

« Nous devons accueillir les femmes et les hommes qui fuient leur pays parce qu’ils y sont menacés en raison de leur origine, de leur religion, de leurs convictions politiques, c’est ce qu’on appelle le droit d’asile, c’est un devoir moral, politique et je ne céderai rien, nous respecterons celui-ci ».  Mais, a-t-il ajouté, « nous ne pouvons accueillir tout le monde et nous ne pouvons le faire sans qu’il y ait des règles ».

« Il y aura des difficultés (…) mais n’oubliez jamais que nous sommes la nation française (…) ; c’est avec cet esprit de conquête que nous avons en partage (…) et avec cette volonté de faire vivre notre renaissance française que je vous présente tous mes vœux pour l’année 2018 », a conclu le chef de l’État.

Avec AFP

Regarder aussi

Etats-Unis : une immigrée sans papiers fait le ménage pour Donald Trump

« Nous nous mettons en quatre pour satisfaire tous ces besoins et nous devons supporter qu’il …

Laisser un commentaire