Accueil / A la une / PREMIERE EDITION DRAPEAU DU MINISTRE DES SPORTS : Un combat plusieurs enjeux

PREMIERE EDITION DRAPEAU DU MINISTRE DES SPORTS : Un combat plusieurs enjeux

Parmi les chocs qui resteront certainement dans les annales de la lutte sénégalaise cette saison, celle-ci qui mettra aux prises ce samedi au stade Léopold Senghor Ama Baldé de Pikine Falaye Baldé à Papa Sow de Fass, en fera certainement partie  car il s’agit d’un  combat de feu pour honorer le Ministre des Sports  Matar Bâ.

En effet ces deux lutteurs ont cela de particulier, ils ne reculent pas, se donnent totalement et imposent le respect quel que soit l’adversaire en face.  Ce promet un réel choc dans ce combat où le danger peut venir de partout.

En effet avec une présence forte de quinze (15) ans dans l’arène (il a disputé son premier combat dans l’arène en 2003) Papa Sow a accusé plus d’expérience et de vécu.  Il en est  avant ce combat de  ce samedi  à 31 combats  dans l’arène pour  23 victoires, 7 défaites et  1 nul.

Ce qui en fait le troisième meilleur palmarès de l’histoire de la lutte sénégalaise depuis 20 ans derrière les deux retraités que sont Boy Kairé avec 26 victoires en 42 combats et Tapha Guéye avec 25 pour le même nombre de combats.

Là où, le fils de Falaye Baldé avec une expérience de quelques dix  (10) ans dans l’arène (il a disputé son premier combat le 9 novembre 2008 face à Oussou Ndiaye) en  est à 14 combats pour 12 victoires et 2 défaites.

Deux colosses donc de l’arène qui,  issus de deux « écoles » de lutte réputées que sont Pikine et Fass avec deux anciennes gloires (feu Falaye Baldé et Mbaye Guéye), permettent de croire « qu’aussi bien Ama Baldé comme Papa Sow seront bien encadrés dans ce combat ».

A tous les niveaux, les deux lutteurs affichent la sérénité. Tactiquement, physiquement, mystiquement … les deux Open Press des deux lutteurs tenus cette semaine à Pikine et aux Parcelles Assainies ont permis de mesurer  les forces en présence.

Pour tous les observateurs avertis de l’arène : « de la bagarre à la lutte pure en passant par des Bakks de premier ordre, ce combat sera intens».

Une victoire pour Papa Sow lui permettra de  faire respirer une écurie Fass qui avec une carrière en dents de scie de son actuel leader et 3e Tigre Gris Bordeaux est en plein doute.  Mais aussi de creuser l’écart qui le sépare de Gris Bordeaux (23 victoires contre 10) son « patron ».

Là où pour Ama Baldé, il s’agira de rester dans la suite des performances qui ont eu raison de Zoss, Guoy Gui et dernièrement de Tapha Tine. Mais surtout d’espérer, un  potentiel combat face à Modou Lô (désigné par tous les observateurs comme son potentiel futur adversaire), un ami et souteneur de la première heure de Papa Sow.

D’où un combat de feu pour honorer le Ministre des Sports  Matar Bâ que le promoteur Assane Ndiaye a choisi comme parrain.

Sport221.Com

Regarder aussi

GADIO mis hors de cause par la justice américaine

Les Etats-Unis ont rejeté une plainte pour corruption contre un ancien ministre sénégalais des affaires …

Laisser un commentaire