Accueil / Uncategorized / Zimbabwe : Robert Mugabe rencontre le Chef de l’armée mais refuse de démissionner

Zimbabwe : Robert Mugabe rencontre le Chef de l’armée mais refuse de démissionner

Alors que l’armée a pris le contrôle de la capitale Harare depuis mercredi, le président Robert Mugabe s’est entretenu avec le général Constantino Chiwenga. Au pouvoir depuis 37 ans au Zimbabwe, le chef de l’État a refusé de démissionner.

La rencontre a eu lieu jeudi 16 novembre, au siège de la présidence à Harare. Dans une veste bleue marine et pantalon gris, le président Robert Mugabe s’est entretenu avec le chef de l’armée, le général Constantino Chiwenga, en présence de deux ministres sud-africains dépêchés par le président Jacob Zuma.

Au pouvoir depuis 37 ans, Robert Mugabe « a refusé de démissionner, je pense qu’il essaie de gagner du temps », a rapporté à l’AFP une source proche des militaires sous couvert de l’anonymat. La teneur des discussions n’a pas été rendue publique.

Mercredi matin, l’armée a opéré un coup de force à Harare en déployant soldats et blindés autour de plusieurs points stratégiques de la capitale. Elle est intervenue quelques jours après l’éviction du vice-président Emmerson Mnangagwa, 75 ans, qui s’était longuement opposé à la Première dame Grace Mugabe dans la succession du président. Vétéran de la lutte pour l’indépendance et proche des militaires, il faisait figure jusque-là de dauphin potentiel.

Un porte-parole des militaires, le général Sibusiyo Moyo, a expliqué que l’opération avait pour seules cibles les « criminels » qui entourent le président, pointant du doigt sans les nommer les partisans de son épouse.

Regarder aussi

Revue de presse Ahmed Aidara du 10 Juillet 2018

Laisser un commentaire