Accueil / Communique / Migrants en Libye: Amnesty International accuse l’Europe de «complicité»

Migrants en Libye: Amnesty International accuse l’Europe de «complicité»

Dans un rapport publié mardi, Amnesty International a accusé les gouvernements européens de complicité dans la détention des migrants dans des conditions épouvantables en Libye, leur reprochant notamment leur aide aux garde-côtes libyens impliqués, selon l’organisation, dans le trafic d’êtres humains.

« Les gouvernements européens sont sciemment complices de la torture et des abus endurés par des dizaines de milliers de réfugiés et de migrants détenus dans des conditions épouvantables en Libye », indique le rapport d’Amnesty International.

Selon des témoignages, les migrants disent être torturés par les gardes dans les centres de détention, pour leur extorquer de l’argent.

« S’ils peuvent payer, ils sont libérés tout comme ils peuvent être remis aux trafiquants qui se chargent de leur départ de la Libye ».

« Jusqu’à présent, 20.000 personnes restent confinées dans ces centres de détention surpeuplés et insalubres », précise John Dalhuisen, directeur d’Amnesty pour l’Europe.

 

Regarder aussi

Inde : 164 morts dans les inondations au Kerala, les plus fortes enregistrées depuis près d’un siècle

Très prisé des touristes, le Kerala, situé dans le sud-ouest de l’Inde, est désormais confronté …

Laisser un commentaire